IsiNews Juin 2013

Faut-il passer à la version 18 de Windev, Webdev, Windev Mobile ?

Nous avons choisi dans le cadre de cette lettre technique d’évaluer quelques unes des nouveautés particulièrement mises en avant par PC SOFT lors de la sortie des versions 18 de WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile.

 

Isinews complète en PDF

IsiNews Juin 2013

 

Notre expert

bastien
  • Date d'entrée : Septembre 2009
  • Poste occupé : Expert technique

 

Expert des outils PC SOFT, Bastien est l’un de nos référents techniques sur WINDEV et WEBDEV. Il participe à ce titre à l’animation de notre base de connaissances, effectue des missions de formation, d’audits et d’expertises ponctuelles.

Système de notation

interets

 

 

Le test

COMPILATION PLUS RAPIDE : 30% DE GAIN

  fleche

Rappel de la nouveauté

PC SOFT annonce, en version 18, un gain de temps à la compilation pouvant atteindre 30 %.

 

fleche

L’avis de notre expert

Pour les petits projets, les temps de compilation ne posent pas vraiment de problème. L’intérêt du gain annoncé peut donc sembler relatif. Les temps de compilation s’allongent par contre sensiblement dès lors que la taille des équipes et ou des projets augmentent. Ceci est d’autant plus vrai et particulièrement pénalisant pour des projets WEBDEV pour lesquels les temps de compilation des pages est élevé. Un gain de temps à la compilation présente dans ce cas un intérêt évident.
Les tests de performance que nous avons réalisés n’ont pas été vraiment probants.
Une première série de test a été réalisée avec un projet développé sous WEBDEV 15 dont le temps de compilation était de 14min. Le temps de compilation du projet migré en version 18 est resté le même ; le gain était donc nul. Pour information, le projet test comportait plus de 1 000 éléments (250 pages, 50 états, 502 requêtes, 53 classes, 39 modules de procédures…).
Des test similaires ont été réalisés avec une application WINDEV, migré de version 15 en version 18. La durée de compilation, là aussi était la même dans les deux versions.

 

En bref : les tests que nous avons menés ne nous ont pas permis de vérifier l’existence d’un quelconque gain des temps de compilation. Ces tests ne nous permettent pas d’affirmer qu’il n’y a pas d’amélioration en version 18. Ils permettent par contre de douter sérieusement des gains annoncés par l’éditeur.

INTERFACE RUBAN SUR LES OUTILS PC SOFT

  fleche

Rappel de la nouveauté

En version 18, l’interface de type ruban fait son apparition dans les éditeurs. Ce type d’interface permet de présenter plus d’informations sur une surface réduite.

 

 

  fleche

L’avis de notre expert

L’utilisation des menus de type ruban est devenue courante. Ce type de menu (qui avait fait son apparition dans la suite Office 2010 de Microsoft), est désormais disponible dans l’éditeur des versions 18.
Le champ ruban permet d’afficher les outils, contrôles et commandes les p lus couramment utilisés.
La prise en main de ce type de champs n’est pas forcément évidente ; il serait cependant dommage de ne pas l’utiliser, car le gain amené par son utilisation en termes de productivité est réel.
On peut néanmoins regretter pour cette première version, l’absence d’options importantes de la fenêtre « 7 onglets » et de manière plus générale l’impossibilité de pouvoir personnaliser ce menu .

 

En bref : une nouvelle interface plus efficace.

AMÉLIORATION DE LA FONCTION RECHERCHE

  fleche

Rappel de la nouveauté

L’éditeur s’enrichit d’un certain nombre d’options de recherches avancées. Les résultats de la recherche ont été retravaillés pour gagner en lisibilité.

 

  fleche

L’avis de notre expert

L’éditeur de code se dote de fonctions de recherche étendues :

 

• utilisation de jokers ? et *,
• expressions régulières,
• recherche dans l’aide,
• recherche par auteur,
• inclusion ou exclusion de commentaires ou de chaines du code,
• recherche par configuration ou par composant,
• plusieurs fenêtres de recherche simultanées,
• prise en compte ou non des espaces,
• filtrage dans les résultats,
• coloration syntaxique dans les résultats,
• regroupement des résultats par élément.

 

Les fichiers sources d’un projet PC SOFT sont ré-encodés dans un langage propriétaire. Il était donc jusqu’ici impossible de réaliser une recherche au sein des éléments d’un projet à partir d’un autre outil que celui proposé par l’éditeur. Les possibilités offertes par cette nouveauté sont donc réelles et bienvenues. Présentée comme une nouveauté (48), l’impression des résultats de la recherche était déjà possible en version 17 (par un clic droit). A noter qu’il est désormais possible de faire un export des résultats directement vers Word ou Excel.

 

En bref : enfin une véritable fonction de recherche !

CLOUD PC SOFT

  fleche

Rappel de la nouveauté

PC SOFT propose un espace dans le CLOUD pour héberger des outils et applications (données, site WEBDEV, web services d’installation…).

 

fleche

L’avis de notre expert

Le service d’hébergement dans le CLOUD annoncé lors de la sortie des versions 17 est enfin disponible en version 18. Il est dédié exclusivement aux technologies de l’éditeur et permet d’héberger :


• un serveur d’application WEBDEV pour site WEBDEV,
• un serveur d’application WEBDEV pour web services WEBDEV et WINDEV,
• un serveur HyperFileSQL,
• un serveur d’installation WINDEV.


Cette offre est plutôt complète. Elle répond globalement à ce que l’on peut attendre de ce type de service et permet :
- une montée en charge de la demande (volumétrie des données et nombre d’accès simultanés),
- de s’affranchir complètement de la gestion de l’infrastructure matérielle et parfois logicielle, qui devient totalement transparente pour le consommateur.

 

Le Cloud de PC Soft permet une gestion simple et rapide des sites WEBDEV ou des Web Services. La phase de déploiement est plutôt bien conçue et simple à mettre en oeuvre.

Les points en retrait de cette plateforme résident essentiellement dans l’ergonomie générale, qui est perfectible, et dans l’absence de feed-back donné aux utilisateurs lorsqu’un traitement s’exécute (exemple : opération de maintenance). Ce dernier point peut être déstabilisant pour l’utilisateur qui peut parfois avoir l’impression que l’application utilisée est lente ou bloquée. Une interface plus « communicante » à l’image de celle du cloud microsoft serait la bienvenue.

 

En bref : cette offre est plutôt complète et bien réalisée même s’il existe encore quelques lacunes en termes d’ergonomie.

FTP SÉCURISÉ

  fleche

Rappel de la nouveauté

WINDEV et WEBDEV permettent maintenant d’effectuer des transferts de fichiers sécurisés grâce à la prise en charge des protocoles SFTP et FTPS.

 

fleche

L’avis de notre expert

La gestion des transferts FTP n’est pas une nouveauté en soit et existe depuis plusieurs versions.
Deux nouveaux protocoles permettant de sécuriser les transferts font leur apparition en version 18 :

 

• SFTP (Secure File Transfert Protocol) : Transfert FTP sécurisé par un tunnel SSH,
• FTPS (File transfert Protocol Secure) : Transfert FTP sécurisé par le protocole SSL (Chiffrement implicite ou explicite).

 

Ces nouveaux protocoles sont accessibles par de nouveaux modes de la fonction « FTPConnecte ».

 

En bref : cette évolution permet d’utiliser facilement les protocoles SSL / SSH pour se connecter à un site FTP et sécuriser le transfert des données.

WINDOWS 8

  fleche

Rappel de la nouveauté

Les versions 18 de WD et WM permettent de développer des applications natives sous Windows 8 et de les déployer en local ou sur le Windows Store.

 

fleche

L’avis de notre expert

Il nous avait semblé comprendre lors de la présentation des versions 18 que WINDEV et WEBDEV intégraient totalement les développements WINDOWS 8.
Ce n’est pas vraiment le cas.
Pour rappel, le nouveau système d’exploitation de Windows 8 peut s’exécuter dans deux modes différents :

- en mode desktop : ce mode hérité de l’ancienne architecture Windows permet d’exécuter les anciennes applications,
- en mode « Modern UI » (anciennement appelé « Metro »). Ce mode est basé sur le nouveau runtime WinRT.

Une application, en version 18 (ou antérieure) peut être développée dans le mode « Desktop » sous Windows 8. La comptabilité qui est totale dans ce mode (et qui existait déjà en version 16 ou 17) ne permet pas de tirer profit des possibilités offertes par WINDOWS 8. Le développement en mode modern UI quant à lui n’est pas vraiment satisfaisant dans la mesure où de nombreux champs tels les champs table, forme, onglet, jauge, arbre ne sont pas encore disponibles dans ce nouveau mode.


En bref : on salue l’effort déployé par PC SOFT pour suivre le bouleversement initié par MICROSOFT dans le cadre de la sortie de WINDOWS 8. Cependant, cette première version ne nous semble pas suffisamment aboutie pour lancer des vrais développements avec WINDEV ou WINDEV MOBILE sous WINDOWS 8. Il est préférable, en l’état de se contenter de réaliser des projets de tests pour se familiariser avec ce nouvel environnement.

TABLEAU CROISÉ DYNAMIQUE ET CUBE

  fleche

Rappel de la nouveauté

WINDEV s’enrichit d’un nouveau champ au service de l’informatique décisionnelle.

 

fleche

L’avis de notre expert

Cette évolution, largement mise en avant lors de la présentation de la version 18, promet une avancée intéressante dans les possibilités « BI » de WINDEV. Ce nouveau champ permet d’afficher dynamiquement des données qui proviennent du recoupement de plusieurs fichiers d’une base de données ou de requêtes. Il est possible d’ajouter des informations de calcul sur les totaux, maximum, moyenne… par rapport aux données en colonne ou en ligne.
Le but est d’obtenir, sans développement, les résultats de tous les calculs de regroupement. Il est ainsi possible d’avoir une vision globale, puis de plus en plus détaillée selon plusieurs axes d’analyse. Il est également possible d’ajouter des filtres sur les enregistrements à afficher directement depuis la fenêtre « 7 onglets ». Les données affichées dans les cellules du tableau sont personnalisables aux travers d’un masque d’affichage mais aussi par récupération de la valeur affichée au travers d’une procédure W-Langage.
Au niveau de la configuration du champ, les sources de données de ce tableau sont pour l’instant réservées aux fichiers HyperFile d’après l’aide de PC SOFT, même si le fonctionnement sur d’autres SGBD semble supporté, tel que MySQL. Cependant, si cette restriction est présente, il est tout à fait possible de la contourner en créant une requête qui interroge une base SQL Ser ver par exemple.
Du point de vue de l’utilisation, après quelques tests, les performances de ce nouveau champ apparaissent très correctes au vue de la quantité de données traitées. On note néanmoins l’absence de boutons permettant d’enrouler ou de dérouler directement tous les éléments d’un même niveau (ligne ou colonne). Cependant, il est possible de paramétrer ce niveau de détail d’affichage dès la configuration du champ depuis la fenêtre « 7 onglets », par défaut le niveau de détail affiché. De même, il est possible de programmer à l’initialisation ou à l’exécution, les fonctions « TCDEnroule » et « TCDDéroule » qui permettent respectivement d’enrouler et de dérouler les éléments.
Il n’est malheureusement pas possible à ce jour d’imprimer directement depuis ce champ en conservant la mise en forme. Un export au format Excel est disponible et opérationnel mais génère des données brutes, sans mise en forme.


En bref : ce nouveau champ est une vraie réussite. Certains aspects mériteraient cependant d’être améliorés (affichage, impression, export vers Excel).

ÉVOLUTION DU GROUPWARE UTILISATEUR

  fleche

Rappel de la nouveauté

PC SOFT fait évoluer le Groupware utilisateur pour le rendre plus efficace et plus convivial.

 

fleche

L’avis de notre expert

Les axes d’amélioration apportés sont les suivants :

 

• modernisation de l’interface,
• application d’un gabarit à l’exécution,
• hiérarchisation des groupes et des utilisateurs,
• intégration dans un composant interne,
• gestion des droits pour les éléments des composants du projet,
• utilisation de l’authentification Windows,
• authentification unique (SSO).

 

Le design du groupware a été entièrement revu et modernisé. Il devient possible d’homogénéiser le style du groupeware avec celui du projet : il suffit pour cela d’appliquer le gabarit du projet au groupeware. La hiérarchisation des groupes et des utilisateurs permet de simplifier la gestion et l’attribution des droits. Il devient notamment possible de définir des droits spécifiques pour un groupe voire pour un utilisateur d’un groupe donné. Ces droits peuvent être définis sur les éléments du projet y compris ceux fournis par un composant externe. On regrette en revanche l’impossibilité d’activer un élément si celui-ci est désactivé par le biais de l’héritage des droits. A noter également que la gestion des droits des groupes possède encore une faiblesse : il n’est pas possible de combiner les droits de plusieurs groupes distincts sur un seul utilisateur.
Les possibilités de personnalisation du groupeware sont conservées et simplifiées. L’éditeur propose cette personnalisation au travers de la création d’un composant interne qui peut être facilement partagé avec d’autres projets sur le GDS. Le code généré pour ce composant est assez propre et bien commenté. Seul bémol, toute la gestion des droits est regroupée sur une dizaine de plans d’une seule fenêtre.
Le groupware propose de simplifier l’authentification grâce à deux nouvelles fonctionnalités : l’authentification Windows et Single Sign-On. L’authentification Windows permet de se connecter directement avec les informations de connexion de la session Windows, cependant, la saisie du mot de passe reste malheureusement obligatoire. Quant à la fonctionnalité SSO, elle limite la saisie des données d’authentification d’un utilisateur à une seule fois par session Windows pour toutes les applications qui utilisent les mêmes données de groupware.


En bref : le groupware confirme son potentiel dans la gestion des droits basiques d’une application. Il est cependant conseillé pour une gestion des droits plus fine, de personnaliser le groupware ou de développer une solution spécifique.

RÉGLETTE

  fleche

Rappel de la nouveauté

des possibilités de personnalisation graphique de la réglette accrues.

 

fleche

L’avis de notre expert

La réglette est un champ associé à une table ou à une zone répétée qui permet de faciliter la navigation et de limiter l’affichage du nombre d’enregistrements.
La personnalisation graphique de ce champ a été entièrement revue. Elle offre désormais un panel élargi de possibilités graphiques. Cette personnalisation qui peut être réalisée depuis la fenêtre « 7 onglets » permet maintenant de paramétrer les images associées aux boutons de commande de navigation (« premier », « précédent », « suivant », « d ernier » etc…).


En bref : une nouveauté bienvenue, qui permet d’améliorer le look des pages web qui utilisent des réglettes.

CHAMP MENU POP-UP

  fleche

Rappel de la nouveauté

les possibilités graphiques des menus des sites WEBDEV ont été améliorées.

 

fleche

L’avis de notre expert

Les items des menus principaux sont maintenant associés à une fenêtre de type pop-up dont le contenu est entièrement personnalisable (texte, images, fond...).
Cette nouveauté n’est proposée que pour les men us principaux.


En bref : une possibilité de personnalisation des éléments de menus accrue, malheureusement limitée aux menus principaux.

CHAMP AGENDA

  fleche

Rappel de la nouveauté

La réalisation facile et rapide d’un agenda sous WEBDEV.

 

fleche

L’avis de notre expert

Le champ agenda qui existait sous WINDEV fait son apparition sous WEBDEV.
Son fonctionnement reste identique, même si le principe proposé pour sa personnalisation est plus complexe. La personnalisation d’une prise de rendez-vous peut en effet être réalisée assez facilement sous WINDEV. Les choses se compliquent rapidement sous WEBDEV qui implique de faire communiquer le code serveur avec le code navigateur. Il n’est par ailleurs pas possible de changer dynamiquement le mode de présentation de l’agenda à savoir : jour, semaine, mois.


En bref : ce champ présente un réel intérêt pour réaliser à moindre coûts des agendas simples et peu ou pas personnalisés ; À éviter, par contre pour réaliser des agendas plus sophistiqués.

STYLE POUR LA ZONE DE SAISIE

  fleche

Rappel de la nouveauté

Une configuration plus complète et facile des styles des champs de saisie.

 

fleche

L’avis de notre expert

WEBDEV propose de nouvelles options de personnalisation graphiques dans la description du style CSS des champs. Il devient notamment possible de paramétrer facilement le style des cadres et des marges internes. Cette personnalisation graphique qui était néanmoins possible dans les versions précédentes nécessitait d’être écrite directement en CSS : Le rendu n’était visible qu’en mode exécution ; il n’était pas possible d’appréhender le résultat depuis l’éditeur de page.


En bref : cette nouveauté qui s’appuie pour une grande partie sur la norme CSS3 n’apporte rien pour l’utilisateur final ; Elle facilite par contre sensiblement le travail du développeur qui souhaite configurer le style des champs.

GESTIONS DES ANCRAGES

  fleche

Rappel de la nouveauté

WEBDEV permettait jusque-là un ancrage centré pour les pages. La gestion des ancrages en version 18 s’enrichit d’un certain nombre de nouveautés qui s’appliquent aux champs et aux pop-up.

 

fleche

L’avis de notre expert

Les ancrages standards qui existent sous WINDEV sont maintenant disponibles pour les pages. L’ancrage « fixe » qui permet de figer le positionnement d’un champ est assez pratique pour mettre en évidence (faire ressortir pour l’utilisateur) une information qui doit rester visible lors d’un redimensionnement ou d’un déplacement. Cette présentation était déjà possible en version 17 mais nécessitait de bonnes connaissances en CSS3. Elle devient nettement plus simple à mettre en oeuvre en version 18. Les pop-up bénéficient en partie des fonctions d’ancrage proposées avec une gestion dynamique de la hauteur et de la largeur. Les ancrages sur les champs superposés sont disponibles depuis la version « 56fj ». Ils offrent de nouveaux positionnements très pratiques comme le positionnement relatif à un autre champ.


En bref : la gestion des ancrages au sein d’une d’une page devient globalement plus facile ; Il est cependant peu probable dans les faits d’avoir recours à l’ensemble des possibilités maintenant disponibles pour un site doté d’une présentation standard.

DES EFFETS SOPHISTIQUÉS EN QUELQUES CLICS

  fleche

Rappel de la nouveauté

Des animations « modernes » pour des sites web plus dynamiques.

 

fleche

L’avis de notre expert

Cette nouvelle version propose de nouveaux effets pour les champs basés sur la technologie CSS3. Il devient possible depuis la fenêtre « 7 onglets » de paramétrer simplement des effets complexes. Plusieurs effets (rotation, fondu, translation…) peuvent être associés à un même champ. Chaque effet possède des paramètres tels que le signal d’exécution, la durée, l’orientation…
On regrettera l’absence d’options disponibles directement en CSS3, telles que le délai avant exécution de l’animation, le type d’exécution de l’animation (linéaire, par étapes etc.)…


En bref : intégration facile des effets CSS3 même s’il manque encore quelques paramètres de personnalisation.

ACTIVATION / DÉSACTIVATION D’APPLICATION

  fleche

Rappel de la nouveauté

l’exécution de tâche en arrière-plan lors de l’activation ou de la désactivation de l’application.

 

 

fleche

L’avis de notre expert

Il est maintenant possible de lancer des traitements lors de la mise en arrière-plan ou premier plan d’une l’application. Lors de la mise en arrière-plan, les traitements continuent de s’exécuter même si l’application est désactivée. Attention dans ce cas, à ne pas lancer des traitements trop longs car l’OS peut décider de tuer le processus de l’application (et donc stopper le traitement en cours) lorsque celle-ci passe en arrière-plan, si les ressources disponibles ne sont pas suffisantes.
Ces événements sont très utiles pour réaliser des traitements permettant de sauvegarder le contexte courant de l’utilisateur au moment de la désactivation.


En bref : cette évolution était attendue ; elle fait partie des fonctions classiques et incontournables de la programmation en environnement mobile.

WINDOWS PHONE 8

  fleche

Rappel de la nouveauté

La possibilité de développer des applications natives sous Windows Phone 8.

 

fleche

L’avis de notre expert

PC SOFT annonce la possibilité de développer des applications native Windows Phone 8 en natif avec la version 18 de WINDEV Mobile. Microsoft vient en effet de réaliser une profonde refonte de sa plateforme Windows Phone avec la sortie de la version 8. Les applications réalisées sous Windows Phone 7.5 ne sont pas compatibles avec cette nouvelle version. Il était donc nécessaire d’opérer cette transition, Windows Phone étant un système d’exploitation encore minoritaire mais en constante progression. Malheureusement (et ce n’est pas totalement surprenant) de nombreux champs disponibles sous WINDEV mobile ne sont pas encore compatibles avec la nouvelle version de Windows Phone. Les champs de type table, liste, onglet, fenêtre interne, modèle de champs ne sont pas disponibles. Autre restriction de taille, il n’est pas possible de réaliser d’application compatible avec Windows Phone 7.5 depuis WINDEV Mobile 18. A noter que cette information n’a rien de confidentiel dans la mesure où elle est clairement indiquée dans l’aide en ligne de PC SOFT.


En bref : cette première version de WINDEV MOBILE destinée à développer des applications natives est perfectible. Nous ne conseillons donc pas d’utiliser cette version pour développer des applications destinées à fonctionner sous Windows Phone 8 dans un contexte professionnel. Son utilisation doit être réservée à des projets de tests ou pour « se faire la main » avec la technologie.

CHANGEMENT DU CONTENU PAR GESTURE

  fleche

Rappel de la nouveauté

Une expérience utilisateur améliorée grâce à une meilleure prise en charge de la gestuelle.

 

fleche

L’avis de notre expert

Il est maintenant possible de faire défiler des enregistrements affichés dans une fenêtre interne. La fenêtre interne est directement liée à une table ou à un tableau mémoire et chaque champ est associé à l’enregistrement en cours de consultation. La navigation entre les enregistrements devient de fait plus simple. Il devient également possible de programmer manuellement le défilement entre les différentes fenêtres internes en utilisant la fonction « FIListeAjoute » qui permet d’ajouter des fenêtres internes de manière dynamique. L’implémentation de cette fonctionnalité s’avère suite à nos tests assez peu intuitive (absence de cette configuration dans la fenêtre 7 onglets).


En bref : cette nouvelle fonctionnalité permet de rendre la navigation plus conviviale et facilite le parcours d’enregistrements. Le gain apporté pour l’utilisateur final est réel.

Synthèse globale

 

PC SOFT continue sa course aux versions, au rythme d’une sortie par an, avec des effets d’annonce toujours plus importants. Le millésime « 18 » ne contient certes pas 978 nouveautés révolutionnaires susceptibles de changer la vie des développeurs mais elle permet, sans aucun doute, d’améliorer encore un peu la productivité des équipes de développements. Nous recommandons le passage en version 18 pour tout nouveau projet. La migration de projets existants mérite d’être étudiée au cas par cas, en fonction de l’outil et du contexte.

 

  • WINDEV 18 : Cette nouvelle version de WINDEV, s’inscrit dans le prolongement de la version 17 et n’est pas une version majeure. Elle offre néanmoins des nouveautés intéressantes telles que le tableau croisé dynamique, les protocoles de transferts FTP sécurisés…
    L’éditeur s’enrichit donc sensiblement et on ne s’en plaindra pas.
    En revanche, la compatibilité WINDOWS 8 en mode MODERN UI ne sous semble pas suffisamment aboutie pour lancer de réels projets dans cet environnement. L’option à privilégier pour déployer une application sous WINDOWS 8 reste le mode desktop (mode qui existait déjà en version 17).
  • WEBDEV 18 : La version 18 de WEBDEV semble amorcer un virage pris il y a deux ans par la plupart des éditeurs d’environnements de développement Web à savoir la compatibilité avec le HTML5 et le CSS3. WEBDEV se rapproche ainsi un peu plus des standards du web et comble ainsi une partie du retard accumulé sur ses concurrents.
    Les évolutions vont donc dans le bon sens à condition encore, de disposer d’un navigateur récent à même de supporter le HTML5/CSS3. Ce n’est pas le cas aujourd’hui de tous les utilisateurs, à commencer par ceux qui utilisent d’anciennes versions d’internet explorer dont la compatibilité avec le HTML 5 / CSS3 n’est pas assurée.
    La migration de sites de type « Front office » en version 18 permettra de proposer des pages plus conviviales et plus dynamiques. L’intérêt d’une migration en version 18 d’applications internes existantes de type intranet ou « back office » nous semble quant à elle, beaucoup plus discutable.
  • WINDEV Mobile 18 : La version 18 de WINDEV marque une nette progression pour réaliser des applications mobiles fonctionnelles. Un effort important a été réalisé pour intégrer des fonctionnalités classiques et incontournables de la programmation en environnement mobile (gestion des applications en arrière-plan,...). La prise en charge de la gestuelle fait une timide apparition et le résultat reste décevant au regard des solutions concurrentes du marché. Les applications créées sont malgré tout plus vivantes grâce à l’apparition de nouvelles animations. La personnalisation graphique reste nettement perfectible et il est souvent difficile d’obtenir en mode exécution ce qui a été configuré dans l’éditeur ou obtenu au travers du simulateur. Une migration en version 18 est recommandée pour le développement d’applications mobiles sous IOS et Android. Le choix de la version 18 pour développer des applications pour Windows Phone n’est par contre pas recommandé. On attendra dans ce cas la version 19 qui devrait améliorer le niveau de compatibilité (des mauvaises langues en interne ont parié sur une annonce de sortie de la version 19 le 19 Octobre 2013 avec 979 nouveautés…).
    À suivre…

Contact Isimedia